programme ciné

Le programme du Cinéma MJC Novel

Tarifs séances et infos pratiques

Pour le réconfort
(France – 2017 – 1h31)
De Vincent Macaigne, avec Emmanuel Matte, Pascal Reneric, Laure Calamy…

Pascal et Pauline reviennent sur les terres de leurs parents après des années de voyage, et se retrouvent dans l’impossibilité de payer les traites du domaine. Ils se confrontent à leurs amis d’enfance qui eux, d’origine modeste, n’ont jamais quitté leur campagne. Et à Emmanuel surtout, qui veut racheter leur terrain au meilleur prix pour l’expansion de ses maisons de retraite. Entre les amitiés d’hier et les envies de demain, la guerre aura-t-elle lieu ?
Samedi 25 novembre 16h30, mercredi 29 novembre 19h séance en présence du comédien Emmanuel Matte.

Roues libres
(Hongrie – 2017 – 1h47) VOST
de Attila Till, avec Szabolcs Thuróczy

Ruspaszov, ancien pompier, est en fauteuil roulant depuis trois ans, suite à un accident de travail. Le cynisme et l’alcool l’aident de moins en moins à supporter son état. Zolika, tout juste 20 ans et passionné de bande dessinée, vit en fauteuil depuis toujours. Leur rencontre improbable redonnera à chacun goût à la vie. Surtout quand Rupaszov, se mettant au service du chef de la mafia locale, décide d’utiliser leur handicap comme couverture…
Mardi 28 novembre 18h dans le cadre des Rencontres du Cinéma Slovaque et de l’Europe Centrale.

Corps et âme
(Hongrie – 2017 – 1h56) VOST
De Ildiko Enyedi avec Alexandra Borbély, Morcsányi Géza…

Mária, nouvelle responsable du contrôle de qualité et Endre, directeur financier de la même entreprise, vivent chaque nuit un rêve partagé, sous la forme d’un cerf et d’une biche qui lient connaissance dans un paysage enneigé. Lorsqu’ils découvrent ce fait extraordinaire, ils tentent de trouver dans la vie réelle le même amour que celui qui les unit la nuit sous une autre apparence…
Vendredi 24 novembre 18h30, dans le cadre des Rencontres du Cinéma Slovaque et de l’Europe Centrale.

J’ai même rencontré des tziganes heureux
(Yougoslavie – 1967 – 1h32) VOST
d’Aleksandar Petrovic, avec Bekim Fehmiu…

De nombreux Tziganes vivent dans la vaste plaine de la Voïvodine, en Serbie, où ils exercent de petits métiers. Vivant de son commerce de plumes d’oie, Bora, jeune et insouciant, se veut libre mais il est marié à une femme plus âgée. Il rencontre Tissa une jeune sauvageonne, et s’éprend d’elle. Mais Mirta, beau-père de Tissa, déjà son rival en affaires, devient aussi son rival en amour.
Vendredi 24 novembre 20h30, dans le cadre des Rencontres du Cinéma Slovaque et de l’Europe Centrale.

Glory
(Bulgarie – 2017 – 1h14)
De Kristina Grozeva, Petar Valchanov, avec Margita Gosheva

Tsanko, un cantonnier d’une cinquantaine d’années, trouve des billets de banque sur la voie ferrée qu’il est chargé d’entretenir. Plutôt que de les garder, l’honnête homme préfère les rendre à l’Etat qui en signe de reconnaissance organise une cérémonie en son honneur et lui offre une montre… qui ne fonctionne pas. Tsanko n’a qu’une envie : récupérer la vieille montre de famille qu’on ne lui a pas rendue. Commence alors une lutte absurde avec le Ministère des Transports et son service de relations publiques mené par la redoutable Julia Staikova pour retrouver l’objet.
Samedi 25 novembre 18h30, dans le cadre des Rencontres du Cinéma Slovaque et de l’Europe Centrale.

Les fleurs bleues
(Pologne – 2017 – 1h38) VOST
De Andrzej Wajdaa avec Boguslaw Linda

Dans la Pologne d’après-guerre, le célèbre peintre Wladyslaw Strzeminski, figure majeure de l’avant-garde, enseigne à l’École Nationale des Beaux Arts de Lodz. Il est considéré par ses étudiants comme le grand maître de la peinture moderne mais les autorités communistes ne partagent pas cet avis. Car, contrairement à la plupart des autres artistes, Strzemiński ne veut pas se conformer aux exigences du Parti et notamment à l’esthétique du « réalisme socialiste ». Expulsé de l’université, rayé du syndicat des artistes, il subit, malgré le soutien de ses étudiants, l’acharnement des autorités qui veulent le faire disparaître et détruire toutes ses œuvres.
Dimanche 26 novembre 17h, dans le cadre des Rencontres du Cinéma Slovaque et de l’Europe Centrale.

Western
(Allemagne/Bulgarie – 2017 – 2h01) VOST
De Valeska Grisebach, avec Meinhard Neumann

Un groupe de travailleurs allemands débute un travail difficile de construction sur un site de la campagne bulgare. Cette terre étrangère éveille le sens de l’aventure de ces hommes, confrontés à leurs préjugés et à la méfiance des locaux à cause de la barrière de la langue et des différences culturelles. Les hommes vont alors tout faire pour tenter de gagner la confiance des habitants.
Dimanche 26 novembre 19h, dans le cadre des Rencontres du Cinéma Slovaque et de l’Europe Centrale.

Babai
(Allemagne – 2015 – 1h448) VOST
De Visar Morina , avec Val Maloku, Astrit Kabashi

Au Kosovo, dans les années 1990, avant que la guerre n’éclate. Nori, âgé de dix ans, et Gezim,son père, vendent des cigarettes pour gagner leur vie. Sans aucun contact avec la mère de Nori et préférant tourner de façon radicale le dos au passé, Gezim s’apprête à fuir le pays seul, sans son fils, lequel tente par tous les moyens de le retenir. À la suite d’un accident, Nori est conduit à l’hôpital. Quand il en sort, il réalise que son père est parti pour de bon… En colère et obstiné comme seul un enfant peut l’être, Nori part sur les routes à la recherche de Gezim, bien déterminé à confronter son père à la décision qu’il a prise de l’abandonner.
Lundi 27 novembre 18h30, dans le cadre des Rencontres du Cinéma Slovaque et de l’Europe Centrale.

Leçon de classes
(Slovaquie – 2017 – 1h42) VOST
De Jan Hrebejk, avec Zuzana Mauréry

Bratislava, 1983, au moment où le communisme s’achève…Maria Drazdechova, enseignante et membre du parti communiste manipule élèves et parents afin de prouver que tout individu est naturellement prédisposé à être corrompu.
Lundi 27 novembre 20h30, dans le cadre des Rencontres du Cinéma Slovaque et de l’Europe Centrale.

Zéro phyto 100% bio
(France – 2018 – 1h16)
Documentaire de Guillaume Bodin

Les cantines biologiques se développent presque aussi rapidement que l’arrêt des pesticides dans les communes françaises. Des femmes et des hommes, conscients de leurs responsabilités en termes de santé publique et d’environnement, agissent pour des paysages en transition au travers d’initiatives vertueuses !
Mercredi 29 novembre 14h, séance suivie d’un débat avec Christine Viron (La Bio d’ici).

The square
(Suède – 2017 – 2h22) VOST
De Ruben Östlund, avec Claes Bang, Elisabeth Moss, Dominic West

Christian est un père divorcé qui aime consacrer du temps à ses deux enfants. Conservateur apprécié d’un musée d’art contemporain, il fait aussi partie de ces gens qui roulent en voiture électrique et soutiennent les grandes causes humanitaires. Il prépare sa prochaine exposition, intitulée « The Square », autour d’une installation incitant les visiteurs à l’altruisme et leur rappelant leur devoir à l’égard de leurs prochains. Mais il est parfois difficile de vivre en accord avec ses valeurs : quand Christian se fait voler son téléphone portable, sa réaction ne l’honore guère…
Mercredi 29 novembre 16h30, jeudi 30 novembre 20h30, dimanche 3 novembre 19h30. 

Laissez bronzer les cadavres
(France – 2017 – 1h30) Interdit aux – de 12 ans
De Hélène Cantet et Bruno Forzani, avec Elina Löwensohn, Stéphane Ferrara

La Méditerranée, l’été : une mer d’azur, un soleil de plomb… et 250 kilos d’or volés par Rhino et sa bande ! Ils ont trouvé la planque idéale : un village abandonné, coupé de tout, investi par une artiste en manque d’inspiration. Hélas, quelques invités surprises et deux flics vont contrecarrer leur plan : ce lieu paradisiaque, autrefois théâtre d’orgies et de happenings sauvages, va se transformer en un véritable champ de bataille… impitoyable et hallucinatoire !
Jeudi 30 novembre 18h30, vendredi 1er décembre 18h30 et 20h30, samedi 2 décembre 17h45, dimanche 3 novembre 17h45, lundi 4 décembre 20h30, mardi 5 décembre 18h.

Guibord s’en va-t-en guerre
(Canada – 2016 – 1h44)
De Philippe Falardeau, avec Patrick Huard, Irdens Exantus

Steve Guibord est un membre indépendant du Parlement Québec-Nord. Un coup du sort politique l’amène à effectuer seul un vote décisif : le Canada doit-il entrer en guerre avec le Moyen-Orient ? Sans expérience et sans équipe, mis à part son stagiaire Souverain, un étudiant haïtien en sciences politiques, ils embarquent alors tous deux pour une tournée politique qui les mettra sur le chemin de pacifistes, de miniers, de routiers et de groupes aborigènes…
Samedi 2 décembre 19h30, séance Cinécopains, en collaboraiton avec le Comité de Quartier Novel-Teppes. Buffet canadien après la séance !
Et lundi 4 décembre 18h30.

 

Le sens de la fête
(France – 2017 – 1h57)
D’Eric Toledano, avec Jean Pierre Bacri, Eye Haidara, Vincent Macaigne…

Max est traiteur depuis trente ans. Des fêtes il en a organisé des centaines, il est même un peu au bout du parcours. Aujourd’hui c’est un sublime mariage dans un château du 17ème siècle, un de plus, celui de Pierre et Héléna. Comme d’habitude, Max a tout coordonné : il a recruté sa brigade de serveurs, de cuisiniers, de plongeurs, il a conseillé un photographe, réservé l’orchestre, arrangé la décoration florale, bref tous les ingrédients sont réunis pour que cette fête soit réussie… Mais la loi des séries va venir bouleverser un planning sur le fil où chaque moment de bonheur et d’émotion risque de se transformer en désastre ou en chaos.
Mardi 12 décembre à 14h30.

 

PROGRAMME JEUNE PUBLIC :

Courts métrages CITIA spécial Québec
A partir de 6/7 ans
Programme de 7 courts métrages d’animation

Une sélection de courts métrages d’animation québécois produits par l’ONF (Office National du Film), par le Festival International du Film d’Animation d’Annecy. A l’occasion de l’événement « Au tour des Enfants » et de la programmation « Le Québec à l’honneur ».
Samedi 2 décembre 16h30, dimanche 3 décembre 16h30.