Que faut-il faire pour bien adapter une maison pour un sénior 

Si vous vivez avec une personne du troisième âge ou un proche souffrant d’un handicap en particulier, il vous faut adapter votre maison afin qu’il y vive en toute sécurité. Cela permet de ne pas mettre sa vie en danger. En effet, tous les ans, près de 450 000 personnes dépassant les 65 ans d’âge font une chute chez elles. Ce type d’accident est la toute première cause de mortalité chez les intéressées. Tout devrait être mis en place pour leur éviter de se blesser. En effet, à cet âge, toute blessure est susceptible d’avoir des conséquences fâcheuses sur elles. Les causes de ces accidents peuvent bien être évitées. Pour cela, il faut juste adapter la maison au sénior. Voici comment vous pouvez procéder.

Ce qu'il faut retenir :

💡 Éclairage adapté Multiplier les sources de lumière pour éviter les chutes.
🚿 Salle de bains sécurisée Installer un sol antidérapant et des barres d'appui.
🛏️ Chambre confortable Enlever les descentes de lit et installer un lit médicalisé.
🍽️ Cuisine sûre Agencer les rangements pour éviter les chutes.

Quelques idées pour un aménagement général du domicile

Si un sénior souhaite vivre dans sa maison en toute quiétude, l’un des premiers pas à poser pour garantir sa sécurité est de bien éclairer les lieux. Cela dit, afin d’adapter une maison pour une personne âgée, vous devez multiplier les sources de lumière. À titre illustratif, vous pouvez installer un chemin lumineux dans l’habitation.

Cela lui permet de se repérer facilement au déclin du jour. En outre, laissez toujours les veilleuses allumées la nuit. Les ampoules pouvant s’allumer d’elles-mêmes lorsqu’elles détectent du mouvement dans une pièce sont recommandées. Une maison bien éclairée peut contribuer à lui éviter les chutes. Songez aussi à l’automatisation de la fermeture des volets du domicile.

Vous devez lui faciliter le déplacement dans la maison. Débarrassez son chemin de tous les obstacles (petits meubles, jouets des enfants, fils électriques, etc.) qui pourraient le faire tomber. L’escalier doit être équipé d’un fauteuil monte-escalier. Si vous en avez les moyens, permettez-lui de rejoindre l’étage supérieur ou d’en descendre grâce à un ascenseur.

N’oubliez pas de poser des barres d’appui à certains endroits du logement. Ainsi, le sénior n’aura pas du mal à garder son équilibre dans la maison. Il faut noter qu’il faut faire des adaptations dans certaines pièces du logement. Plus de détails ici.

La chambre

Enlevez les descentes du lit. Elles peuvent le faire glisser. Outre cela, dans sa chambre, installez-y un lit médicalisé. L’idée est que l’intéressé n’éprouve pas de difficultés à passer de la position assise à la position debout. Afin de lui permettre de prendre aisément les objets qu’il pourrait utiliser chaque jour, mettez une table de chevet à côté de son lit.

La salle de bains

Il s’agit d’une pièce d’eau où les glissades sont assez fréquentes. Cela est principalement dû à l’humidité du sol. Vous devez installer un sol ou un tapis antidérapant dans la présente pièce. Des barres d’appui doivent être fixées au mur. Ensuite, il est recommandé de lui installer une douche avec un receveur ne disposant pas de manche au détriment d’une baignoire.

La douche italienne est plus conseillée ici. La hauteur et le positionnement du lavabo doivent être choisis à dessein. Veillez à ce qu’ils lui permettent de s’installer confortablement pendant sa toilette. Ladite salle doit également être bien éclairée.

La cuisine et le salon

Elles font partie des pièces les plus utilisées dans un logement. Vous devez bien agencer les rangements dans ces pièces pour éviter les chutes. Il faut bien positionner les meubles afin que le sénior puisse circuler aisément.

Un revêtement antidérapant est recommandé pour lui éviter les glissades. Ce sont là quelques adaptations que vous devez faire afin de permettre à une personne du troisième âge de vivre dans l’appartement en toute sécurité.

Noter cet article
Partagez l'article