Rénover un joint de carrelage : méthodes sans enlever l’ancien

Dans le cadre de vos travaux de rénovation, vous n’avez pas forcément envie de vous lancer dans l’énorme projet de retirer les anciens carreaux de votre salle de bains ou de votre cuisine. D’autant plus si le carrelage lui-même est en bon état. Les joints de carrelage ont peut-être vieilli, se sont salis ou ont perdu de leur éclat. Rassurer vous, des méthodes existent pour rénover leurs aspects sans pour autant les enlever.

Ce qu'il faut retenir :

🧼 Nettoyage en profondeur Élimine la saleté et redonne de la blancheur aux joints.
🔨 Mortier de jointoiement Recouvre les anciens joints d'une nouvelle couche de mortier.
🌿 Solutions douces Utilisation de savon noir et pierre d'argile pour des options plus naturelles.
💧 Préservation des travaux Nettoyage régulier et application d'un produit hydrofuge pour protéger les joints.

Opter pour un bon nettoyage

L’un des moyens les plus simples et les plus efficaces pour donner un coup de jeune à vos joints de carrelage est de les nettoyer en profondeur. Non seulement cette méthode permet d’éliminer la saleté et les moisissures, mais elle redonne aussi de la blancheur aux joints.

Vous pouvez utiliser plusieurs produits pour ce faire. Le vinaigre blanc est une solution très populaire pour son efficacité et son caractère écologique. Mélangé à du bicarbonate de soude, il crée une pâte que vous pouvez appliquer directement sur les joints à l’aide d’une brosse. Laissez agir pendant une quinzaine de minutes puis rincez à l’eau claire.

L’eau de Javel est aussi utilisée pour blanchir les joints, utilisez la avec parcimonie car elle est nocive pour l’environnement.

Le mortier de jointoiement : une solution sans enlever l’ancien

Si le nettoyage ne suffit pas à rénover vos joints, vous pouvez opter pour le mortier de jointoiement. Cette solution consiste à recouvrir les anciens joints d’une nouvelle couche de mortier. Cette méthode nécessite d’avoir des joints en bon état, sans fissures ni décollements.

Avant d’appliquer le nouveau mortier, préparez bien la surface. Nettoyez soigneusement les joints et laissez-les sécher. Appliquez ensuite le mortier à l’aide d’une spatule. Lissez-le pour qu’il soit au même niveau que le carrelage et laissez sécher. Pour finir, passez un coup de chiffon pour retirer l’excédent de mortier sur les carreaux.

Des solutions alternatives : savon noir, pierre d’argile

Si vous recherchez des solutions plus douces et plus naturelles pour rénover vos joints sans les enlever, le savon noir et la pierre d’argile sont deux options à envisager.

Le savon noir a des propriétés nettoyantes et dégraissantes. Pour ce faire, mélangez du savon noir avec de l’eau chaude, puis frottez les joints avec une brosse.

La pierre d’argile, quant à elle, est un abrasif doux qui nettoie sans rayer. Elle est particulièrement appropriée pour les joints en relief.

Préserver vos travaux pour l’avenir

Une fois vos joints rénovés, il faut maintenir leur éclat. Pour cela, n’oubliez pas de les nettoyer régulièrement, une fois par semaine par exemple. Vous pouvez aussi les protéger en appliquant un produit hydrofuge, qui les rendra résistants à l’eau et à l’humidité.

Rénover les joints de carrelage sans enlever l’ancien est tout à fait possible, et même recommandé. Non seulement cette méthode est moins coûteuse et moins laborieuse, mais elle est aussi plus respectueuse de votre carrelage. Le retrait des anciens joints peut endommager les carreaux, surtout s’ils sont anciens ou fragiles.

Noter cet article
Partagez l'article